De fortes turbulences dans le ciel ligérien

Par Maurice Duchesne février 12, 2017 12:22

De fortes turbulences dans le ciel ligérien

Vendredi dernier, se tenait une importante réunion (reportée à plusieurs reprises), du conseil syndical de l’aéroport St Etienne Loire, au siège du département. Des décisions décisives sur l’existence même de l’aéroport étaient à l’ordre du jour…

Où en est le contrat de délégation de service public :

EDEIS, acteur français de l’ingénierie et de la gestion d’infrastructures complexes , avait acquis, on s’en souvient, l’essentiel des actifs de la société SNC-LAVALIN, filiale française d’ un groupe québecois qui s’occupe de 19 aéroports. Depuis 2 ans, le syndicat mixte de gestion de l’aéroport de St Etienne Loire était en négociation avec cette société. Or, les gestionnaires de l’aéroport ont refusé, au cours de cette réunion, le contrat de DSP. Le projet de contrat proposé a été rejeté à l’unanimité des membres présents.

La CCI Métropolitaine gestionnaire :

Du fait de ce refus unanime, c’est la CCI métropolitaine qui avec, 15% de parts, se retrouve à gérer l’équipement. Son premier travail sera de tenter d’obtenir le renouvellement de la certification pour l’aéroport ligérien. Financièrement, beaucoup d’élus considèrent que la contribution des actionnaires qui s’élèvera pour l’exercice 2017 à 2,6 M€, est beaucoup trop élevée et même intenable. Rappelons que si l’accord avec EDEIS avait été conclu, la contribution financière aurait baissée pour s’établir à 1,9 M€. Ce qui n’est déjà pas mal !

Adieu Fès, Porto et Istambul?

Il faut savoir que Ryannair, qui exploite les lignes en direction de Porto et Fès touche une subvention de 750 000 € (en 2016). Pegasus, qui exploite la ligne sur Istanbul réclamait 200 000 € (en 2016), et après négociation, ce ne sera plus que 50 000 € pour 2017. On peut se demander, légitimement si, à l’heure des économies à consentir, ces destinations ne coûtent pas trop cher et en même temps si elles apportent « des richesses à notre territoire ». La réponse étant dans la question, le conseil syndical de gestion de l’aéroport St Etienne Loire a répondu à l’unanimité de ses membres, que les contrats signés avec les deux compagnies ne seraient pas renouvellés. La fin est prévue en octobre de cette année pour Ryannair et en juin 2018 pour Pégasus.

 

 

 

Par Maurice Duchesne février 12, 2017 12:22

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale

CASINO GUICHARD 10.28 +0.18 1.78%

IMPRIMERIE CHIRAT 9.21 -0.28 -2.95%
CRCAM LOIRE HTE LOIRE 81.40 +0.48 0.59%
HAULOTTE GROUP 14.92 +0.15 1.02%
PISCINES DESJOYAUX 14.23 -0.12 -0.84%

Toutes les cotations